Parashat Bo, reconstruire le lien de la Transmission

 Pharaon, frappé durement par les plaies d’Egypte, fait appeler Moïse et Aaron afin que ces derniers, intercédant en sa faveur, mettent un terme au châtiment divin:

ח וַיּוּשַׁב אֶת-מֹשֶׁה וְאֶת-אַהֲרֹן אֶל-פַּרְעֹה וַיֹּאמֶר אֲלֵהֶם לְכוּ עִבְדוּ אֶת-יְהוָה אֱלֹהֵיכֶם מִי וָמִי הַהֹלְכִים. (שמות י: ח).ש

8 Moïse et Aaron furent rappelés auprès de Pharaon, qui leur dit: « Allez servir l’Éternel votre Seigneur; quels sont ceux qui iront? » (Exode 10: 8)[1]

Lire la suite

Publicités
Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , | 3 commentaires

Parashat VaEra, briser les chaînes de l’Egypte intérieure

 

 Francis Bicknell Carpenter Première lecture de la Proclamation d'émancipation du président Lincoln (tableau ( 1864)

Francis Bicknell Carpenter Première lecture de la Proclamation d’émancipation du président Lincoln (tableau ( 1864)

Shmariyahou Levin (1867-1935), dirigeant sioniste, porte-parole des congrès sionistes, disait: «Il est plus facile d’extraire les Juifs de l’exil que d’extraire l’exil des Juifs». Ces propos visant le comportement des Juifs de la diaspora trouvent probablement leur source dans  celui des Hébreux au moment de la sortie d’Egypte.  Moïse comprend que libérer les Hébreux d’Egypte, les extraire de leur condition d’esclaves exilés, ne relève point seulement de Pharaon mais avant tout d’une profonde prise de conscience des fils d’Israël. La Liberté n’est donnée que si l’on la recherche! L’urgence de sa première mission, bien avant sa rencontre avec Pharaon, consiste à extraire l’Egypte du cœur de ses frères hébreux: Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , | 1 commentaire

Parashat Shemoth, Moïse, le prophète de l’identité

Léon Pinsker (1821- 1891)

Léon Pinsker (1821- 1891)

Si le livre de Bereshit (Genèse) rapporte le difficile engendrement du monde, puis d’un peuple à l’état embryonnaire avec l’histoire de ses premiers ancêtres, le livre de Shemoth (Exode) constitue, quant à lui, le retour aux sources des fils d’Israël, d’un peuple en devenir. Le nouveau Pharaon, après la disparition de Joseph, est le premier à le faire remarquer:

ט וַיֹּאמֶר אֶל-עַמּוֹ:  הִנֵּה עַם בְּנֵי יִשְׂרָאֵל רב וְעָצוּם מִמֶּנּוּ. (שמות א: ט).ש

9 Il dit à son peuple: « Voyez, le peuple des enfants d’Israël est plus nombreux et plus puissant que le nôtre. (Exode 1: 9).[1]

Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , , , , | 4 commentaires

Remerciements d’Israël!

Très chers amies et amis du monde entier shalom!

Vous appartenez à 120 pays du monde entier à visiter ce site où je m’efforce de diffuser la lumière de la Parole du TaNaKh.

Je tiens à remercier chacune et chacun d’entre vous de votre soutien et vous dire combien votre tolérance et votre esprit de dialogue me touchent vraiment. Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué | 5 commentaires

Ce qu’il faut pour pardonner

Vayechi 2017 / 5778

Rabbi Lord Jonathan Sacks

Rabbi Lord Jonathan Sacks

Joseph pardonne. Comme je l’ai dit précédemment, ce fut un tournant dans l’histoire. Car ce fut le premier acte rapporté de pardon dans la littérature

Il est important ici de faire une distinction essentielle  entre le pardon, qui est la  caractéristique de la tradition judéo-chrétienne et l’apaisement de la colère, qui est un principe universel de l’Humanité. Les gens  nuisent constamment  aux autres, qui deviennent alors fâchés, indignés et «irrespectueux». Si celui qui a offensé son prochain ne fait rien pour détourner sa colère,  ce dernier décidera de se venger. Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , | 4 commentaires

Parashat VaYéhi,  le Testament de Joseph

Le Grand Rabbin Josy Eisenberg (ZaL)

Le Grand Rabbin Josy Eisenberg (ZaL)

Le Grand Rabbin Josy Eisenberg (ז »ל) n’est plus. Il s’est éteint à Hanoukka mais il continuera de briller par la lumière de la Torah qu’il sut si bien transmettre avec tant de brio et d’érudition dans son inoubliable émission «La Source de Vie» aux Juifs comme aux non-Juifs.

Cet article est dédié à sa mémoire.

Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , | 3 commentaires

Parashat VaYgash, l’union fraternelle

L'union des Familles de la Terre

L’union des Familles de la Terre

Lors de sa promesse faite à Avraham encore stérile, selon laquelle il aurait une nombreuse descendance,  l’Eternel avertit déjà Avraham que sa postérité descendrait en Egypte où elle serait esclave, excluant ainsi toute forme de faute, cette descente en Egypte faisant partie intrinsèque de la promesse d’une Alliance:

יג וַיֹּאמֶר לְאַבְרָם יָדֹעַ תֵּדַע כִּי-גֵר יִהְיֶה זַרְעֲךָ בְּאֶרֶץ לֹא לָהֶם וַעֲבָדוּם וְעִנּוּ אֹתָם אַרְבַּע מֵאוֹת שָׁנָה. (בראשית טו: יג).ש

13 Le Seigneur dit à Abram: « Sache-le bien, ta postérité séjournera sur une terre étrangère, où elle sera asservie et opprimée, durant quatre cents ans. (Gen. 15: 13)

Or, conformément à cette promesse divine, la péricope VaYgash voit la descente de Yaakov et sa famille en Egypte, non sans certaines craintes de la part de ce dernier:

ג וַיֹּאמֶר אָנֹכִי הָאֵל אֱלֹהֵי אָבִיךָ אַל-תִּירָא מֵרְדָה מִצְרַיְמָה… (בראשית מו: ג).ש

3 Il poursuivit: « Je suis le Seigneur, Le Seigneur de ton père: n’aies crainte de descendre en Égypte…  (Genèse 46: 3)[1]

Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , | 3 commentaires

Parashat Mikets, quand le rêve devient lumière

La péricope «Mikets» est, selon le calendrier hébraïque,  toujours lue à la fête de Hanoukka commémorant la victoire des Macchabés sur les Séleucides. Ces derniers souillent l’huile de la Menora dans le Temple de Jérusalem et tentent d’helléniser le peuple d’Israël en l’écartant de sa pure tradition ancestrale.

Pourquoi donc les Sages d’Israël ont-ils, dans l’agencement du calendrier hébraïque,  pris l’initiative de faire correspondre  cette parasha à la fête de Hanoukka?

ח וַיְהִי בַבֹּקֶר וַתִּפָּעֶם רוּחוֹ וַיִּשְׁלַח וַיִּקְרָא אֶת-כָּל-חַרְטֻמֵּי מִצְרַיִם וְאֶת-כָּל-חֲכָמֶיהָ וַיְסַפֵּר פַּרְעֹה לָהֶם אֶת-חֲלֹמוֹ וְאֵין-פּוֹתֵר אוֹתָם לְפַרְעֹה. (בראשית מא: ח).ש

8 Mais, le matin venu, son esprit en fut troublé et il manda tous les magiciens de l’Égypte et tous ses savants. Pharaon leur exposa son rêve, mais nul ne put lui en expliquer le sens. (Genèse 41: 8).[1]

Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , | 11 commentaires

Parashat VaYeshev, A la recherche de l’Unité perdue

יד וַיֹּאמֶר לוֹ לֶךְ-נָא רְאֵה אֶת-שְׁלוֹם אַחֶיךָ וְאֶת-שְׁלוֹם הַצֹּאן וַהֲשִׁבֵנִי דָּבָר וַיִּשְׁלָחֵהוּ מֵעֵמֶק חֶבְרוֹן וַיָּבֹא שְׁכֶמָה.  (בראשית לז: יד).ש

14 Il reprit: « Va voir, je te prie, la paix de tes frères, la paix  du bétail et rapporte m’en des nouvelles. »Il l’envoya ainsi de la vallée d’Hébron et Joseph se rendit à SheKeM (Genèse 37: 14)[1]

Pourquoi le Patriarche Jacob ordonne-t-il à son fils préféré Joseph/ Yoseph de se rendre auprès de ses frères n’éprouvant à son encontre que haine (Genèse 37: 4-8) et jalousie (Genese 37: 11)? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , | 3 commentaires

Parashat VaYshlakh, El Shaddaï, Réparer le Monde

Manifestation contre la guerre au Vietnam, Washington devant le Pentagone, "La Jeune fille à la fleur", Marc Riboud, 21 octobre 1967

Manifestation contre la guerre au Vietnam, Washington devant le Pentagone, « La Jeune fille à la fleur », Marc Riboud, 21 octobre 1967

Après la traversée du Yabok et la confrontation historique de Jacob l’opposant au mystérieux homme apparu dans la nuit, la bénédiction de l’Eternel s’épand sur Israël, nom que Jacob a obtenu après cette confrontation:

יא וַיֹּאמֶר לוֹ אֱלֹהִים אֲנִי אֵל שַׁדַּי פְּרֵה וּרְבֵה גּוֹי וּקְהַל גּוֹיִם יִהְיֶה מִמֶּךָּ וּמְלָכִים מֵחֲלָצֶיךָ יֵצֵאוּ. (בראשית לה: יא)

11 Et Dieu lui dit: « Je suis le Dieu tout puissant: tu vas croître et multiplier! Un peuple, un essaim de peuples naîtra de toi et des rois sortiront de tes entrailles (Gen. 35: 11)[1]

Que revêt la signification du Nom divin אֵל שַׁדַּי/ El Shaddaï? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , | 1 commentaire

Parashat VaYetse, Jacob, la Pierre fondatrice d’Israël   

La pierre de fondement sous le Dôme du Roc à Jérusalem

La pierre de fondement sous le Dôme du Roc à Jérusalem

 

 

 

 

 

Jacob fuit son frère Esaü. Epuisé, il se couche en un lieu que la source biblique définit comme le Lieu par excellence:

יא וַיִּפְגַּע בַּמָּקוֹם וַיָּלֶן שָׁם כִּי-בָא הַשֶּׁמֶשׁ וַיִּקַּח מֵאַבְנֵי הַמָּקוֹם וַיָּשֶׂם מְרַאֲשֹׁתָיו וַיִּשְׁכַּב בַּמָּקוֹם הַהוּא. (בראשית כח: יא).ש

11 Il arriva à l’endroit où il établit son gîte, parce que le soleil était couché. Il prit une des pierres de l’endroit, en fit son chevet et passa la nuit dans ce lieu. (Gen. 28: 11)[1]

Ainsi, dans ce verset, le terme «מָקוֹם, MaKoM» – «Lieu, Endroit» figure à trois reprises. De quel «endroit» s’agit-il? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , | 3 commentaires

Parashat Toledot, Isaac ou le combat pour Erets Israël

La ville de Re'hovot en 1893 (Wikipedia)

La ville de Re’hovot en 1893 (Wikipedia)

Nombreux sont ceux parmi les commentateurs à affirmer qu’Isaac n’a été que le fidèle continuateur de son père Avraham: «Tout ce qui est arrivé à Avraham le fut également à Isaac»[1]. En effet, Isaac va devoir surmonter maintes épreuves qui ne sont point sans rappeler celles de son père: la famine, la convoitise du roi Avimelekh pour son épouse Sarah, la jalousie des Philistins…

Pouvons-nous toutefois prétendre qu’Isaac n’a été qu’un fidèle gardien de la mémoire d’Avraham? Isaac est-il une pure duplication de son père Avraham? Se focaliser sur son esprit conservateur et immobiliste ne revient-il point à minimiser la grandeur et la particularité d’Isaac, le Patriarche d’Israël auquel la ToRaH ne consacre qu’une seule et unique parasha! Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , | 1 commentaire

Livret gratuit: «Jérusalem, un amour éternel»

Très chers amies et amis shalom,

Je vous invite à mieux connaître la passionnante histoire de Jérusalem qui, plusieurs fois conquise par les Nations, est aujourd’hui la Capitale indivisible de l’Etat d’Israël.

Je vous propose donc de vous inscrire afin de recevoir gratuitement le livret:

«Jérusalem, un amour éternel»

«Jérusalem, un amour éternel»

«Jérusalem, un amour éternel»

Avec toutes mes sincères amitiés et bénédictions d’Israël,

Haïm Ouizemann

Publié dans Erets Israël | Tagué , , , , | 6 commentaires

Parashat Hayeh Sara, Hévron, le troisième autel

Le caveau de MaKhPeLaH

Le caveau de MaKhPeLaH

Cette péricope shabbatique «Haye Sara» s’achève par la mort et l’enterrement d’AVRaHaM dans la grotte de la MaKhPeLaH à Hévron:

ט וַיִּקְבְּרוּ אֹתוֹ יִצְחָק וְיִשְׁמָעֵאל בָּנָיו אֶל-מְעָרַת הַמַּכְפֵּלָה  אֶל-שְׂדֵה עֶפְרֹן בֶּן-צֹחַר הַחִתִּי אֲשֶׁר עַל-פְּנֵי מַמְרֵא. י הַשָּׂדֶה אֲשֶׁר קָנָה אַבְרָהָם מֵאֵת בְּנֵי-חֵת שָׁמָּה קֻבַּר אַבְרָהָם וְשָׂרָה אִשְׁתּוֹ. (בראשית כה: ט-י). 9 Il fut inhumé par Isaac et Ismaël, ses fils, dans , dans le domaine d’Efrôn, fils de Tso’har, Héthéen, qui est en face de Mambré; 10 ce domaine qu’Abraham avait acquis des enfants de Heth. Là furent ensevelis Abraham et Sara son épouse. (Gen. 25: 9-10)[1]

Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Parashat VaYera, Avraham, le Manifeste de Justice

 

Comment un homme, Avraham, a t-il pu être élu par l’Eternel et devenir une source de bénédictions pour l’Humanité entière? Ce choix relèverait-t-il de l’ordre du privilège?

כה חָלִלָה לְּךָ מֵעֲשֹׂת כַּדָּבָר הַזֶּה לְהָמִית צַדִּיק עִם-רָשָׁע וְהָיָה כַצַּדִּיק כָּרָשָׁע חָלִלָה לָּךְ הֲשֹׁפֵט כָּל-הָאָרֶץ לֹא יַעֲשֶׂה מִשְׁפָּט. (בראשית יח: כה).שש

25 Loin de toi d’agir ainsi, de frapper le juste avec le mechant, les traitant tous deux de même façon! Loin de toi! Celui qui juge toute la terre serait-il un juge inique? » (Gen. 18: 25)[1]

Lire la suite

Publié dans Erets Israël | Tagué , , , , , | 1 commentaire

Parashat Lekh Lekha, l’Alliance Abrahamique, le Dialogue de l’Ultime

Lors de notre dernière étude relative à l’histoire de Noé et au renouveau terrestre, nous avions soulevé la question de la viabilité d’un Monde dans lequel l’Homme vivrait entièrement soumis au déterminisme, sans engagement de l’Homme. Le Tout-Puissant établit un monologue avec Noé (Gen. 6: 13; 7: 1; 8: 15-16), et Noé l’exécute rigoureusement (Gen. 6: 22), mais Il entre en dialogue avec Abraham, dans sa dimension d’amour et de miséricorde. Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Parashat Noah, l’Alliance unilatérale ou le Nouveau Monde

Cette parasha marque un tournant dramatique dans l’Histoire de l’Humanité. En effet, lorsque le genre humain atteint le summum de la violence (‘HaMaS), le Créateur décide de détruire Sa propre Création:

ש«וַיִּמַח אֶת-כָּל-הַיְקוּם אֲשֶׁר עַל-פְּנֵי הָאֲדָמָה מֵאָדָם עַד-בְּהֵמָה עַד-רֶמֶשׂ וְעַד-עוֹף הַשָּׁמַיִם וַיִּמָּחוּ מִן-הָאָרֶץ וַיִּשָּׁאֶר אַךְ-נֹחַ וַאֲשֶׁר אִתּוֹ בַּתֵּבָה» (בראשית ז: כג).ש

«Dieu effaça toute Vie [littéralement Existence] qui était sur la face de la terre, depuis l’homme jusqu’à l’animal domestique, jusqu’au reptile, jusqu’à l’oiseau du ciel et ils furent effacés de la terre. Il ne resta que Noé et ce qui était avec lui dans l’arche.» (Genèse 7: 23).[1] Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , | 5 commentaires

Parashat Bereshit, la Création, un acte d’Amour

Le texte de la parasha Bereshit s’avère sans être aucun doute l’un des plus célèbres de tous les écrits bibliques. Mais est-il pour autant compris à sa juste mesure?

ש«בְּרֵאשִׁית בָּרָא אֱלֹהִים אֵת הַשָּׁמַיִם וְאֵת הָאָרֶץ» (בראשית א: א).ש

«Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre». (Genèse 1: 1).

Ce premier verset est généralement traduit par au «Au Commencement le Tout-Puissant créa…» ou «En tête Elohîms créait…» (Bible André Chouraqui). Le Midrash Tan’houma propose une autre traduction: «Au moyen de la Sagesse [חָכְמָה HoKhMaH] le Seigneur créa…».

Quelle est l’origine de cette traduction? Quel lien unit la notion de Sagesse à celle de commencement? Que revêt cette Sagesse? Qu’implique une telle traduction? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , , , , , | 5 commentaires

Parashat VeZot HaBerakha, Sim’hat Tora

Sefer Tora, la transmission de la Parole

Sefer Tora, la transmission de la Parole

Cette parasha, la seule et unique péricope à être lue en-dehors du Shabbat, achève la lecture annuelle de la Tora.

Même au 21e siècle, Israël lit à même le Rouleau. De fait, si nos bibles se composent  de versets et de chapitres, dans le Rouleau de la Tora n’apparaît aucune ponctuation, aucune voyelle ni signe de cantillation. Il ne se compose, ainsi, que d’un seul verset! La continuité est de rigueur.

N’eût-il point été plus pratique pour l’officiant et le public de lire un texte ponctué par avance ? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

1er jour Hol HaMoed Soukkot, la tente de l’étreinte

La soukka- Famille Ouizemann- 5778

La soukka- Famille Ouizemann- 5778

ש «בַּסֻּכֹּת תֵּשְׁבוּ שִׁבְעַת יָמִים כָּל-הָאֶזְרָח בְּיִשְׂרָאֵל יֵשְׁבוּ בַּסֻּכֹּת» (ויקרא כג: מב)

ש«Vous demeurerez dans des cabanes durant sept jours; tout indigène en Israël demeurera sous les cabanes» (Lev. 23: 42).[1]

Au-delà du sens obvie de la soukka, de la cabane dans laquelle séjournent les Hébreux durant quarante ans dans le désert, quel est le sens de cette frêle habitation? Lire la suite

Publié dans Fêtes d'Israël | Tagué , , , | 3 commentaires

Yom Kippour, Sainteté et Sexualité

Maurycy Gottlieb (1856-1879)

Maurycy Gottlieb (1856-1879)

L’extrait de la Parasha «Aharei Mot» [1]lue au Jour de Yom Kippour énumère de manière précise et explicite les diverses unions sexuelles illicites et dénonce plus  particulièrement l’inceste considéré comme l’ultime abomination.

Pourquoi ce passage biblique a-t-il été choisi en ce Jour solennel de Sainteté? N’eût-il point été préférable de le passer sous silence en ce Jour où la relation charnelle entre l’homme et la femme y est absolument prohibée? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Parashat Ha’azinou, Rosh HaShana ou le sens de la Mémoire

Le shofar de Rosh  HaShana

Le shofar de Rosh HaShana

Cette Parasha rédigée sous la forme d’un chant («Shira» Deutéronome 32: 44) renferme un poème de Moïse sur le destin d’Israël. La lecture de ce chant laisse le lecteur dubitatif. En effet, comment Moïse ose-t-il, en ses tous derniers jours, faire des remontrances au peuple qu’il a conduit avec tant d’amour et de dévouement? N’aurait-il point dû les encourager avant leur entrée en Erets Canaan? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , | 1 commentaire

Shana tova OuMevorekhet!

Le Kotel HaMaaravi (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2017 ©)

Le Kotel HaMaaravi (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2017 ©)

Très chers amies et amis shalom,

Je tiens à remercier chacune et chacun d’entre vous de votre fidélité qui ne s’est jamais démentie tout au long de l’année 5777 qui vient de s’écouler. J’en suis particulièrement sensible. Vos commentaires, vos réflexions et vos réponses enrichissent considérablement l’enseignement biblique que j’ai la joie de partager avec vous toutes et vous tous. Lire la suite

Publié dans Fêtes d'Israël | Tagué , , , | 6 commentaires

Parashat Nitsavim-VaYelekh: Quand l’Eternel fait Teshouva

Abraham Isaac haCohen Kook (Sept. 1865, sept. 1935), premier Grand Rabbin ashkénaze en Terre d'Israël

Abraham Isaac haCohen Kook (Sept. 1865, sept. 1935), premier Grand Rabbin ashkénaze en Terre d’Israël

ש«וְשָׁב יְהוָה אֱלֹהֶיךָ אֶת-שְׁבוּתְךָ וְרִחֲמֶךָ וְשָׁב וְקִבֶּצְךָ מִכָּל-הָעַמִּים אֲשֶׁר הֱפִיצְךָ יְהוָה אֱלֹהֶיךָ שָׁמָּה» (דברים ל: ג).ש

«L’Éternel, ton Seigneur, éprouvant de la miséricorde, te fera revenir d’exil, et il te rassemblera du sein des peuples parmi lesquels il t’aura dispersé».  (Deut. 30:3)[1]

Le commentateur Rashi, s’inspirant de la Tradition orale (Meguilah 29: a) rapporte une remarque grammaticale à propos du verbe שָׁב / Shav («revenir») employé à la forme du Pa’al signifiant «Il revient» au lieu de la forme causative Hif’il: הֵשִׁיב Heshiv («faire revenir»): « Il [L’Eternel] fera revenir. Nos maîtres en ont déduit que la Shekhina [Présence divine], s’il est permis de s’exprimer ainsi, réside avec Israël dans les souffrances de l’exil, et qu’elle s’est inscrite Sa propre délivrance pour le jour où ils seront délivrés.» Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , | 4 commentaires

Parashat Ki Tavo, l’Alliance de la Parole solidaire

Soulevons le monde ensemble !

Soulevons le monde ensemble !

C’est dans les plaines de Moav, peu de temps avant l’entrée en Erets Canaan, que les fils d’Israël vont véritablement  se constituer en  peuple d’Israël (Deutéronome 27: 9).[1] L’Alliance que l’Eternel y conclut avec son premier-né (Exode 4: 22) a pour dessein de révéler la vocation d’Israël: la foi en l’Eternel-Un, indissociable du principe de solidarité à l’égard d’autrui. L’Eternel place devant les douze tribus le choix entre la vie et la mort,  entre la bénédiction et la malédiction (Deutéronome 30: 19). Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , | 5 commentaires

Parashat Ki Tetsé, hybrides, un monde débridé?

Zébrâne, né d'un croisement entre un cheval et un zèbre

Zébrâne, né d’un croisement entre un cheval et un zèbre

ש«לֹא-תִזְרַע כַּרְמְךָ כִּלְאָיִם פֶּן-תִּקְדַּשׁ הַמְלֵאָה הַזֶּרַע אֲשֶׁר תִּזְרָע וּתְבוּאַת הַכָּרֶם.ש

 י לֹא-תַחֲרֹשׁ בְּשׁוֹר-וּבַחֲמֹר, יַחְדָּו

  לֹא תִלְבַּשׁ שַׁעַטְנֵז צֶמֶר וּפִשְׁתִּים יַחְדָּו» (דברים כב: ט-יא).ש

«N’ensemence pas ton vignoble de graines hétérogènes, si tu ne veux frapper d’interdit la production entière: le grain que tu auras semé et le produit du vignoble.

10 Ne laboure pas avec un bœuf et un âne attelés ensemble,

11 Ne t’habille pas d’une étoffe mixte, mélangée de laine et de lin». (Deutéronome 22: 9-11).[1]

Quel dénominateur commun caractérise ces trois versets ne formant qu’une seule et même entité ? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , | 3 commentaires

Parashat Shoftim, l’Appel à la Paix

"Chemin de la Paix", sculpture environnementale sur 3 km, Nitzana, Israël, de 1996 2000 de Dani Karavan: artiste plasticien et sculpteur israélien

« Chemin de la Paix », sculpture environnementale sur 3 km, Nitzana, Israël, de 1996 2000 de Dani Karavan: artiste plasticien et sculpteur israélien

ש «כִּי-תִקְרַב אֶל-עִיר לְהִלָּחֵם עָלֶיהָ וְקָרָאתָ אֵלֶיהָ לְשָׁלוֹם» (דברים כ: י).ש

«Quand tu marcheras sur une ville pour lui faire la guerre, tu l’inviteras d’abord à la paix» (Deutéronome 20: 10).[1]

Comment la Torah peut-elle, au moment même où la guerre semble imminente et inéluctable, intimer à Israël l’ordre de faire la Paix avec son ennemi?

La Paix, le Shalom- שָׁלוֹם- constitue l’un des piliers fondamentaux de la Tradition d’Israël. La perte d’êtres humains n’est-elle point le plus grand des drames de l’Histoire? Tous ces sangs versés ne sont-ils point l’expression tragique de l’échec de l’Humanité? C’est pourquoi, cette quête effrénée vers la Paix traverse toute la source biblique comme un leitmotiv, un appel à la conscience humaine. Tous les moyens doivent être mis en œuvre afin d’éviter que le sang ne soit versé. Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , , , , | 6 commentaires

Parashat Re’eh, Le sang de l’animal, la révolte divine

Giovanni Andrea de Ferrari (1598 - 25 décembre 1669) La tunique de Joseph remise à Jacob (1660)

Giovanni Andrea de Ferrari (1598- 1669). La tunique de Joseph remise à Jacob (1660)

ש «הִשָּׁמֶר לְךָ פֶּן-תַּעֲלֶה עֹלֹתֶיךָ בְּכָל-מָקוֹם אֲשֶׁר תִּרְאֶה.  כִּי אִם-בַּמָּקוֹם אֲשֶׁר-יִבְחַר יְהוָה בְּאַחַד שְׁבָטֶיךָ שָׁם תַּעֲלֶה עֹלֹתֶיךָ וְשָׁם תַּעֲשֶׂה כֹּל אֲשֶׁר אָנֹכִי מְצַוֶּךָּ» (דברים יב: יג-יד).ש

«Garde-toi d’offrir tes holocaustes en tout lieu où bon te semblera: 14 mais uniquement au lieu que l’Éternel aura choisi dans l’une de tes tribus, là, tu offriras tes holocaustes, là, tu accompliras tout ce que je t’ordonne». (Deut. 12: 13-14)[1] Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , | 3 commentaires

Parashat Ekev, La richesse: une épreuve ?

Rome en feu, Hubert Robert

Rome en feu, Hubert Robert

ש«וְזָכַרְתָּ אֶת-כָּל-הַדֶּרֶךְ אֲשֶׁר הוֹלִיכְךָ יְהוָה אֱלֹהֶיךָ זֶה אַרְבָּעִים שָׁנָה בַּמִּדְבָּר לְמַעַן עַנֹּתְךָ לְנַסֹּתְךָ לָדַעַת אֶת-אֲשֶׁר בִּלְבָבְךָ הֲתִשְׁמֹר מִצְו‍ֹתָו אִם-לֹא» (דברים ח: ב).ש

«Tu te rappelleras cette traversée de quarante ans que l’Éternel, ton Seigneur, t’a fait subir dans le désert, afin de t’éprouver, t’aguerri r afin de connaître le fond de ton cœur, si tu resterais fidèle à ses lois, ou non» (Deutéronome 8: 2).[1]

En quoi la traversée du désert doit-elle être considérée comme une épreuve? Les Hébreux n’ont-ils point joui, durant quarante ans, d’une infinie abondance prodiguée par l’Eternel? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , | 7 commentaires

Parashat VaEt’hannan, Shema Israël, un Monde uni

ש«שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל יְהוָה אֱלֹהֵינוּ יְהוָה אֶחָד» (דברים ו: ד).ש

«Ecoute, Israël: l’Éternel est notre Seigneur, l’Éternel est Un!»  (Deut. 6: 4)[1]

Ce verset est, sans l’ombre d’un doute, celui qui a été et demeure le plus commenté de toute la Torah. Il constitue le Fondement de la confiance d’Israël en l’Eternel. Le terme «EHaD» renferme en son sein les Principes  d’Union (I’HouD), d’Unicité -d’Unité (A’HDouT) et de Singularité (MeYou‘HaD) relatifs à l’Essence du Divin.  Maïmonide, surnommé «l’aigle royal», développe dans son œuvre magistrale «Mishneh Torah» («La Seconde Torah») ces Principes que résume ce verset[2]: Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Parashat Devarim, l’échec de Moïse et la catastrophe du 9 Av

Jérusalem - mur occidental (kotel) le jour du 9 Av (Saimi Gluck via the PikiWiki - Israel free image collection project)

Jérusalem – mur occidental (kotel) le jour du 9 Av (Saimi Gluck via the PikiWiki – Israel free image collection project)

ש«גַּם-בִּי הִתְאַנַּף יְהוָה בִּגְלַלְכֶם לֵאמֹר גַּם-אַתָּה לֹא-תָבֹא שָׁם» (דברים א: לז).ש

«Contre moi aussi l’Éternel s’irrita à cause de vous, au point de dire: « Tu n’y entreras pas, toi non plus!» (Deut. 1: 37).[1]

La racine verbale de «s’irriter» (.א. נ. פ) n’est point sans rappeler le terme araméen אַנְפּוֹהִי tiré du livre de Daniel (2: 46) signifiant «visage». Il est probable que l’Eternel ait détourné sa Face de son fidèle serviteur! Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , | 3 commentaires

Parashot Mattot-Massei,  préserver le sang de l’autre

 

Ville de refuge

Ville de refuge

ש«וְהִקְרִיתֶם לָכֶם עָרִים עָרֵי מִקְלָט תִּהְיֶינָה לָכֶם וְנָס שָׁמָּה רֹצֵחַ מַכֵּה-נֶפֶשׁ בִּשְׁגָגָה. וְהָיוּ לָכֶם הֶעָרִים לְמִקְלָט מִגֹּאֵל וְלֹא יָמוּת הָרֹצֵחַ עַד-עָמְדוֹ לִפְנֵי הָעֵדָה לַמִּשְׁפָּט» (במדבר לה: יא-יב).ש

 «Vous construirez des villes propres à vous servir de cités d’asile: là se réfugiera le meurtrier, homicide par imprudence.  Ces villes serviront, chez vous, d’asile contre le vengeur du sang, afin que le meurtrier ne meure point avant d’avoir comparu devant l’assemblée pour être jugé.» (Nombres 35: 11-12)[1] Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , | 2 commentaires

Parashat Pin’has, le droit des femmes à l’Egalité

illustration from The Bible and Its Story Taught by One Thousand Picture Lessons. Edited by Charles F. Horne and Julius A. Bewer. 1908.

illustration from The Bible and Its Story Taught by One Thousand Picture Lessons. Edited by Charles F. Horne and Julius A. Bewer. 1908.

Lors du partage des terres entre tribus respectives, les cinq filles de Tselofhad, estimant que la famille de leur père, ne comptant point d’héritiers mâles, serait lésée de ne point jouir du droit à la terre et de son héritage et disparaîtrait d’entre les Hébreux, s’adressent à Moïse:

ש«וַתִּקְרַבְנָה בְּנוֹת צְלָפְחָד… וַתַּעֲמֹדְנָה לִפְנֵי מֹשֶׁה וְלִפְנֵי אֶלְעָזָר הַכֹּהֵן וְלִפְנֵי הַנְּשִׂיאִם וְכָל-הָעֵדָה פֶּתַח אֹהֶל-מוֹעֵד לֵאמֹר» (במדבר כז: א-ב).ש

«Alors s’approchèrent les filles de Tselofhad… elles se présentèrent devant Moïse, devant Eléazar le pontife, devant les phylarques et toute la communauté, à l’entrée de la tente d’assignation, disant…» (Nombres 27: 1-2)[1] Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Parashat Balak, Israël, la bénédiction de l’Alliance

Malgré la volonté ferme de Balak, roi de Moav, de détruire Israël par la malédiction du plus réputé des prophètes des Nations, Bil’am, invité par ce dernier à maudire Israël, avoue sa totale impuissance à répondre à cette requête:

ש«מָה אֶקֹּב לֹא קַבֹּה אֵל וּמָה אֶזְעֹם לֹא זָעַם יְהוָה» (במדבר כג: ח).[1]ש

«Comment maudirais-je celui que Dieu n’a point maudit? Comment menacerai-je, quand l’Éternel est sans colère?» (Nombres 23: 8)

Le motif avancé par Bil’am consiste en l’affirmation  que l’Eternel, malgré la désobéissance d’Israël, n’a jamais maudit Son peuple. Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , | 3 commentaires

Parashat Houkat, l’épreuve du serpent d’airain

Le Brun Le serpent d'Airain

Le Brun Le serpent d’Airain

ש«וַיְשַׁלַּח יְהוָה בָּעָם אֵת הַנְּחָשִׁים הַשְּׂרָפִים וַיְנַשְּׁכוּ אֶת-הָעָם וַיָּמָת עַם-רָב מִיִּשְׂרָאֵל» (במדבר כא: ו).ש

«Alors l’Éternel suscita contre le peuple les serpents brûlants, qui mordirent le peuple, et il périt une multitude d’Israël» (Nombres 21: 6).[1]

L’ingratitude des fils d’Israël à l’encontre de l’Eternel et de son fidèle serviteur Moïse (Nombres 21, 5) qui les firent, pourtant, sortir d’Egypte, leur vaut de s’exposer au châtiment divin, celui d’être soumis à la mort par le venin des serpents. Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , | 4 commentaires

Parashat Korah, le berger fidèle

David ben Gourion au kibbouts Sedeh Boker

David ben Gourion au kibbouts Sedeh Boker

ש«וַיִּקָּהֲלוּ עַל-מֹשֶׁה וְעַל-אַהֲרֹן וַיֹּאמְרוּ אֲלֵהֶם רַב-לָכֶם כִּי כָל-הָעֵדָה כֻּלָּם קְדֹשִׁים וּבְתוֹכָם יְהוָה וּמַדּוּעַ תִּתְנַשְּׂאוּ עַל-קְהַל יְהוָה» (במדבר טז: ג).ש

«…et, s’étant attroupés autour de Moïse et d’Aaron, ils leur dirent: « C’en est trop de votre part! Toute la communauté, oui, tous sont des saints, et au milieu d’eux est le Seigneur; pourquoi donc vous érigez-vous en chefs de l’assemblée du Seigneur? » » (Nombres 16: 3) Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , | 3 commentaires

Parashat Shela’h Lekha, un peuple en marche!

Pionnières et pionniers en Erets Israël

Pionnières et pionniers en Erets Israël

Exhorté par Israël pour explorer la terre de Canaan, Moïse se voit contraint, malgré son appréhension, d’envoyer douze princes, selon les douze tribus. Dès leur retour, ceux-ci reconnaissent dans leur rapport d’activité et d’investigation que la terre est  féconde et regorge d’abondance. Notons que le témoignage de ces princes fait à deux reprises mention du fruit de la terre, redondance biblique confirmant le règne de la bénédiction sur Erets Israël:

ש«וַיָּשִׁיבוּ אֹתָם דָּבָר וְאֶת-כָּל-הָעֵדָה וַיַּרְאוּם אֶת-פְּרִי הָאָרֶץ. וַיְסַפְּרוּ-לוֹ וַיֹּאמְרוּ בָּאנוּ אֶל-הָאָרֶץ אֲשֶׁר שְׁלַחְתָּנוּ וְגַם זָבַת חָלָב וּדְבַשׁ הִוא וְזֶה-פִּרְיָהּ» (במדבר יג: כו-כז).ש

«Ils rendirent compte à eux et à toute la communauté, leur montrèrent les fruits de la contrée, et lui firent ce récit: « Nous sommes entrés dans le pays où tu nous avais envoyés; oui, vraiment, il ruisselle de lait et de miel, et voici de ses fruits».  (Nombres 13: 26-27). Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , , | 2 commentaires

Parashat BeHa’alotekha, apprendre à espérer

Gerhart Moritz Riegner (1911-2001) à gauche

Gerhart Moritz Riegner (1911-2001) à gauche

Le temps fondateur de Pessah, marquant la naissance du peuple d’Israël, a été fixé inexorablement au 14 Nissan (Nombres 9: 5), date à laquelle on présente le sacrifice de la fête. Or, pour ceux qui, en raison d’un deuil ou d’un voyage au loin, en auraient été empêchés, une nouvelle opportunité leur est offerte, le 14 Iyar, soit un mois jour pour jour après la date de Pessah (Pessah Shéni; Nombres 9: 10-12). Comment est-ce possible?

Cette date du 14 Nissan a été programmée et initiée par l’Eternel. Pour preuve, l’attitude expectative de Moïse (Nombres 9: 8). Il s’avère toutefois que les fils d’Israël, frappés d’impureté rituelle se sentant lésés de ne pouvoir offrir l’agneau pascal avec la communauté d’Israël, ne désespèrent pourtant point de réintégrer l’ensemble de la communauté d’Israël: Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , | 3 commentaires

Parashat Nasso, quand l’Eternel efface Son Nom

L’époux jaloux de son épouse et la suspectant d’avoir cohabité avec un autre homme, définie comme «Isha Sota» («la femme qui dévie»), lui impose l’épreuve des eaux amères («les eaux de l’amertume»,מֵי הַמָּרִים ):

ש«ש«וְהִשְׁבִּיעַ אֹתָהּ הַכֹּהֵן וְאָמַר אֶל-הָאִשָּׁה אִם-לֹא שָׁכַב אִישׁ אֹתָךְ וְאִם-לֹא שָׂטִית טֻמְאָה תַּחַת אִישֵׁךְ הִנָּי מִמֵּי הַמָּרִים הַמְאָרְרִים הָאֵלֶּה.»  (במדבר ה’, יט)ש

«Puis le prêtre adjurera cette femme. Il lui dira: « Si un homme n’a pas eu ton époux, sois épargnée par ces eaux amères de la malédiction » (Nombres 5: 19).[1] Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , | 4 commentaires

Mordechaï Ardon, un artiste de la Paix

Mordechaï Ardon, vision de la Fin des Temps (Haïm Ouizemann, Jérusalem mai 2017 ©)

Mordechaï Ardon, vision de la Fin des Temps (Haïm Ouizemann, Jérusalem mai 2017 ©)

«…ceux-ci alors de leurs glaives forgeront des socs de charrue… un peuple ne tirera plus l’épée contre un autre peuple, et on n’apprendra plus l’art des combats» (Isaïe 2: 4).

Mordechaï Ardon (1896-1992), professeur d’Art à l’Ecole des Beaux-Art de Betsalel, l’un des plus grands artistes israéliens[1], doit sa célébrité grâce à son œuvre magistrale, le grand vitrail situé à l’intérieur de la de la Bibliothèque Nationale d’Israël sur le campus de l’Université de Jérusalem à Guivat Ram. Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , | 3 commentaires

Parashat BeMidbar, les Lévi, une fidélité désintéressée

 La tribu de Levi, vitrail de Chagall (Hôpital Hadassa).

La tribu de Levi, vitrail de Chagall (Hôpital Hadassa).

Alors que l’Eternel ordonne à Moïse de dénombrer les fils d’Israël par tribu respective (Nombres 1: 2), la tribu des Lévi est totalement exclue de ce dénombrement:

ש«וְהַלְוִיִּם, לְמַטֵּה אֲבֹתָם לֹא הָתְפָּקְדוּ בְּתוֹכָם» (במדבר א: מז).ש

«Quant aux Lévi, eu égard à leur tribu paternelle, ils ne figurèrent point dans ce dénombrement» (Nombres 1: 47).[1]

Pourquoi la Tribu des Lévi n’est-elle point inclue dans ce dénombrement? S’agirait-il d’un privilège accordé en vertu d’un choix délibéré de la part de l’Eternel? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Jérusalem, le mont Moriah

Jérusalem, le mont Moriah (© Photo: Haïm Ouizemann )

Jérusalem, le mont Moriah (© Photo: Haïm Ouizemann )

Selon la Tradition biblique, le mont Moriah est identifié à la Cité de Jérusalem au lieu même où le roi Shlomo (Salomon) édifia le Temple:

ש«וַיָּחֶל שְׁלֹמֹה לִבְנוֹת אֶת-בֵּית-יְהוָה בִּירוּשָׁלִַם בְּהַר הַמּוֹרִיָּה אֲשֶׁר נִרְאָה לְדָוִיד אָבִיהוּ אֲשֶׁר הֵכִין בִּמְקוֹם דָּוִיד, בְּגֹרֶן אָרְנָן הַיְבוּסִי» (דה »ב, ג: א).ש

«Salomon commença à bâtir la maison du Seigneur à Jérusalem, sur le mont Moriah; là, [le Seigneur] était apparu à son père David, qui avait fixé son choix sur l’emplacement lui appartenant dans l’aire d’Ornan, le Jébuséen». (II Chroniques 3: 1). Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , | 6 commentaires

Parashot BeHar- Be’Houkotaï, une Révolution silencieuse

l'année shabbatique ( Haïm Ouizemann, ©)

l’année shabbatique ( Haïm Ouizemann, ©)

L’Homme détient-il le pouvoir de réparer le monde après la brisure primordiale? ADaM, en transgressant l’injonction de l’Eternel de ne point consommer du fruit de l’arbre du Bien et du Mal, entraînera-t-il le déclin progressif de l’Humanité?

Cette brisure, après la Génération du Déluge et celle de la Tour de Babel, ne fera que croître. Même Noé, juste parmi ses contemporains, choisi par l’Eternel afin de relever les éclats de la brisure du Premier Homme ADaM, échouera à son tour.

Quelle sera, alors,  la voie de l’Eternel dans son intention de renouveler l’Humanité? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Parashat Emor, Le Cohen, l’éternité de la Vie

La birkat hacohanim

La birkat hacohanim

La parasha Emor se caractérise par le strict interdit imposé aux Cohanim de ne point pénétrer la sphère de la mort[1] afin de ne contracter aucune impureté qui invaliderait leur service divin rendu en faveur de l’ensemble du peuple d’Israël:

ש«וַיֹּאמֶר יְהוָה אֶל-מֹשֶׁה אֱמֹר אֶל-הַכֹּהֲנִים בְּנֵי אַהֲרֹן וְאָמַרְתָּ אֲלֵהֶם לְנֶפֶשׁ לֹא-יִטַּמָּא בְּעַמָּיו» (ויקרא כא: א).ש

«L’Éternel dit à Moïse: « Parle aux prêtres, fils d’Aaron, et dis-leur: Nul ne doit se souiller par le cadavre d’un de ses concitoyens» (Lévitique 21: 1)[2] Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Parashot Aharei Mot-Kedoshim, Sainteté, entre responsabilité collective et individuelle

Israël la lumière des Nations

Israël la lumière des Nations

La péricope Kedoshim («saints») se caractérise par le développement des Dix Paroles qu’Israël reçoit au mont Sinaï.

ש«דַּבֵּר אֶל-כָּל-עֲדַת בְּנֵי-יִשְׂרָאֵל וְאָמַרְתָּ אֲלֵהֶם קְדֹשִׁים תִּהְיוּ כִּי קָדוֹש אֲנִי יְהוָה אֱלֹהֵיכֶם» (ויקרא יט: ב).ש

«Parle à toute la communauté des enfants d’Israël et dis-leur: Soyez saints! Car je suis saint, moi l’Éternel, votre Dieu» (Lévitique 19: 2)

Le grand commentateur Rachi va à trois reprises expliquer le sens de cette notion de sainteté: Effectivement, il s’avère que «toutes les fois que l’on trouve une mise en garde contre la débauche, on trouve mention de la sainteté: ‘Ils ne prendront pas une femme prostituée ou profanée […] je suis l’Eternel qui vous sanctifie’ (Lévitique 21, 7 et 8); ‘et il ne profanera pas sa descendance dans son peuple, car je suis l’Eternel qui le sanctifie’ (Lévitique 21, 15); ‘ils seront saints […] ils ne prendront pas une femme prostituée ou profanée’ (Lévitique 21, 6 et 7)[1]. Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Yom HaAtSMaOuT: Signez la Déclaration d’Indépendance de l’Etat d’Israël!

Rouleau de la Déclaration d’Indépendance de l’Etat d’Israël

Rouleau de la Déclaration d’Indépendance de l’Etat d’Israël

1 mai 2017/ 7 Yiar 5777 [1]. En ce jour historique où l’Etat  d’Israël commémore son 69e anniversaire d’Indépendance, je vous invite à témoigner votre soutien à notre nation en apposant votre signature auprès de celle des Fondateurs de l’Etat hébreu.

Inscrivez (dans la rubrique commentaires) votre Prénom et Nom, votre pays ainsi qu’une réflexion personnelle en l’honneur de la Création de l’Etat d’Israël.

Lecture du Rouleau de la Déclaration d’Indépendance (14 Mai 1948/ 5 Yiar 5708 Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , | 49 commentaires

Parashot Tazria-Metsora, la lèpre du Renouveau

"Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa", Antoine-Jean Gros. 1804

« Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa », Antoine-Jean Gros. 1804

Les deux péricopes Tazria- Metsora introduisent l’une des notions les plus complexes relative aux principes de pureté et d’impureté: la lèpre. Le cohen, (prêtre) est le seul habilité à déterminer l’ampleur et la gravité de cette maladie rendant impur celui qui en est atteint. Le malade, écarté de son proche environnement social afin d’éviter toute contagion possible, ne pourra le réintégrer que sur l’ordre du cohen:

ש«וְרָאָה הַכֹּהֵן אֶת-הַנֶּגַע בְּעוֹר-הַבָּשָׂר וְשֵׂעָר בַּנֶּגַע הָפַךְ לָבָן וּמַרְאֵה הַנֶּגַע עָמֹק מֵעוֹר בְּשָׂרוֹ נֶגַע צָרַעַת הוּא וְרָאָהוּ הַכֹּהֵן וְטִמֵּא אֹתוֹ» (ויקרא יג: ג).ש

«Le pontife examinera cette affection de la peau: si le poil qui s’y trouve est devenu blanc, et que la plaie paraisse plus profonde que la peau du corps, c’est une plaie de lèpre. Cela constaté, le pontife le déclarera impur». (Lev. 13: 3)[1] Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Parashat Shemini, Du Sacré au Saint

Le Grand-Prêtre dans le Saint des Saints ( צילום: ציור וקסברגר)

Le Grand-Prêtre dans le Saint des Saints ( צילום: ציור וקסברגר)

Pourquoi l’Eternel décide-t-il, le jour même de l’inauguration du Mishkan, de la Tente du Rendez-Vous, de terrasser Nadav et Avihou, rendant ainsi impur par la mort ce lieu le jour même de sa consécration? Or, cet acte extrême est dû à leur comportement hors cadre:

ש«וַיִּקְחוּ בְנֵי-אַהֲרֹן נָדָב וַאֲבִיהוּא אִישׁ מַחְתָּתוֹ וַיִּתְּנוּ בָהֵן אֵשׁ וַיָּשִׂימוּ עָלֶיהָ קְטֹרֶת וַיַּקְרִיבוּ לִפְנֵי יְהוָה אֵשׁ זָרָה אֲשֶׁר לֹא צִוָּה אֹתָם» (ויקרא י: א).ש

«Les fils d’Aaron, Nadav et Avihou, prenant chacun leur encensoir, y mirent du feu, sur lequel ils jetèrent de l’encens, et apportèrent devant le Seigneur un feu étranger sans qu’il le leur eût ordonné». (Lévitique 10: 1 )[1] Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , | 4 commentaires

Parashat Shabbat Hol HaMoëd Pessah,  Moïse ou l’Alliance renouvelée

Les Dix Commandements Cecil B. DeMille, ( 1956),,Charlton Heston, Moïse .

Les Dix Commandements Cecil B. DeMille, ( 1956),,Charlton Heston, Moïse .

Pourquoi ce passage de la Thora[1] survenant après la faute du veau d’or est-il lu le Shabbat de Hol HaMoëd Pessah? Pourquoi vouloir, en ce temps de joie rédemptrice où tout le peuple d’Israël commémore la Sortie d’Egypte, rappeler la brisure du lien entre l’Eternel et le peuple d’Israël? Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , | 1 commentaire

Shabbat HaGadol, l’agneau de la Délivrance

Au soir du 14 Nissan, tout  Israël réuni en famille va s’apprêter à revivre la Sortie d’Egypte. Ce temps historique de délivrance sans aucun autre pareille dans l’Histoire de l’Humanité est précédé par le Shabbat HaGadol. Que recouvre ce terme de Shabbat HaGadol? Pourquoi l’adjectif «Gadol» («Grand») se décline-t-il en hébreu au genre masculin, alors que le shabbat est au féminin en hébreu? On aurait attendu un accord au féminin: «Guedolah»- «HaShabbat HaGuedolah»!

Certains commentateurs enseignent que l’adjectif au masculin «Gadol» se rapporterait au substantif masculin en hébreu Jour «יוֹם» («Yom») qui, dans l’expression «Shabbat HaGadol», est sous-entendu:

ש«זָכוֹר אֶת-יוֹם הַשַּׁבָּת לְקַדְּשׁוֹ» (שמות כ: ז)ש

«Tu dois te souvenir du Jour du Shabbat pour le sanctifier». (Ex. 20: 7) Lire la suite

Publié dans Lectures bibliques | Tagué , , , , , , , , , , | 3 commentaires